HOME / MAGAZINE / CASQUETTE ET CALVITIE : Y A-T-IL UN LIEN ?

• Entretien Barbe

Casquette et calvitie : y a-t-il un lien ?

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas eu porta tellus. Mauris sit amet.

Read more

pen-nib

Écrit par

Sylvain

hourglass-high

Temps de lecture

4 minutes

Introduction.

Une casquette, c’est l’idéal si vous passez une mauvaise journée sur le plan capillaire ou bien tout simplement pour arborer un look sporty .

Elle peut même devenir une sorte de deuxième peau (ou plutôt de deuxième chevelure) pour certains, qui ne sortent plus jamais sans.

Mais qu’en est-il des effets du port de la casquette sur la perte de cheveux ?

Et existe-t’il un lien entre casquette et calvitie ?

C’est ce que nous allons voir.

1. Benefit one

Casquettes, chapeaux, bonnets et autres couvre-chefs ont une riche histoire dans la mode masculine.

Du chapeau melon au haut de forme en passant par le Fedora, les chapeaux ont petit à petit été remplacées par la casquette, plus jeune, plus sportive et dont la visière permet de mieux occulter le soleil. Si la casquette est devenue le nouveau chapeau, une sorte de chapeau plus décontracté, qui sait ce que l'avenir nous réserve...

Cependant, bien que les casquettes nous protègent des coups de soleil et, parfois, protègent également notre ego, il existe une croyance répandue. Une légende urbaine à la peau dure : la casquette provoquerait la chute des cheveux.

Mais quelle est la vérité ?

Le port de la casquette a-t’il un lien avec la calvitie ?

1. Casquette et perte de cheveux.

On tient tout de suite à vous rassurer : la casquette ne rend pas chauve.

La relation entre la casquette et la calvitie est l'un des nombreux mythes liés à la perte de cheveux qui circulent depuis longtemps.

Les gens justifient ce mythe de plusieurs façons. Certains disent que les casquettes privent le cuir chevelu d'oxygène. D'autres disent que les casquettes permettent au sébum de s'accumuler sur le cuir chevelu. D'autres encore disent que les casquettes serrent la tête et limitent la circulation sanguine.

Aucune de ces justifications n'est fondée sur des données scientifiques réelles. D’ailleurs, le cheveu n’a pas de poumon. Il ne respire pas !

Certaines personnes enlèvent leur casquette à la fin de la journée et remarquent qu'il reste plusieurs cheveux à l'intérieur. Cela peut être inquiétant, mais ce n'est pas un problème. Il n'est pas rare de perdre jusqu'à 100 cheveux par jour. Si vous portez une casquette toute la journée, ils resteront simplement coincés à l'intérieur.

Ce mythe est donc complètement faux et est un des nombreux exemples des fantasmes associés aux follicules pileux et à la perte de cheveux masculine en général, qui continuent d'être perpétués par les personnes non éduquées.

Le pire dans ce mythe, c'est qu'il continue à circuler, même parmi des sources réputées que nous ne citerons pas par respect pour le travail fourni à côté.

2. Origines du mythe.

Il est difficile d'identifier où et quand ce mythe est apparu (car après tout, il est faux), mais il semble provenir d'une série d'études cliniques réalisées dans les années 1970 et au début des années 1980. C'est à cette époque que la communauté scientifique a commencé à se pencher réellement et objectivement sur les causes de la calvitie masculine.

Par exemple, une étude menée en 1978 a révélé que le taux d'évaporation de la sueur sur le front d'un homme chauve est supérieur à celui des femmes et des enfants. Elle a également établi une corrélation entre les glandes sudoripares de la barbe d'un homme et celles de ses cheveux.

L'étude suggère que si la tête d'un homme devient plus chaude (ce qui est parfois causé par le port de la barbe), il transpire davantage autour de la tête. Un cuir chevelu sans cheveux permet à la sueur de s'évaporer plus rapidement, ce qui rafraîchit la tête. Cette étude est devenue une preuve indirecte d'un concept appelé refroidissement sélectif du cerveau - l'idée que le cerveau dispose de plusieurs outils pour se rafraîchir.

Malheureusement, ce concept est difficile à prouver et il n'existe pas encore de données définitives à ce sujet. Cependant, cette étude a déclenché une vague d'hypothèses connexes axées sur la façon dont le traitement du cuir chevelu affecte la perte de cheveux.

Les scientifiques ont alors émis l'hypothèse que la perte de cheveux joue un rôle dans la thermorégulation. Peut-être les hommes perdent-ils leurs cheveux afin de rafraîchir leur tête.

Il serait logique, selon les scientifiques, que les casquettes réchauffent la tête et empêchent l'évaporation de la sueur, de sorte que le corps perd ses cheveux pour faciliter l'évaporation. En étouffant les glandes sudoripares avec une casquette, les hommes pourraient être à l'origine de leur propre chute de cheveux.

Des études ultérieures ont prouvé que ces hypothèses étaient fausses, mais le mythe de la relation entre casquette et chute des cheveux demeure.

Pourquoi ce mythe n'a-t-il pas disparu aujourd'hui ?

Probablement parce qu'il existe une corrélation entre la perte de cheveux et le port de la casquette.

Les hommes qui perdent leurs cheveux ont tendance à porter des casquettes pour couvrir leur perte de cheveux, mais cela ne signifie pas que le chapeau a causé la perte de cheveux.

Corrélation, causalité, etc.

À quelle fréquence dois-je passer le dermaroller sur ma barbe ?

“This product is absolutely amazing. It's simple, yet incredibly effective. I genuinely can't imagine going through my daily routine without it. It has truly exceeded all my expectations.”

Jane Doe

@janeofficial

3. Casquette et alopécie de traction.

Il existe cependant une affection appelée alopécie de traction qui mérite d'être prise en considération.

L'alopécie de traction est une perte de cheveux causée par le fait de tirer les cheveux de façon répétée, de les attacher dans des coiffures serrées ou de les traiter avec des produits chimiques lourds pour modifier leur apparence.

Si vous le faites trop souvent, vous pouvez détacher ou enlever le cheveu du follicule. Finalement, vous pouvez endommager le follicule à l'intérieur, rendant la perte de cheveux permanente.

L'alopécie de traction est plus fréquente chez les femmes car elles ont tendance à se coiffer davantage et à utiliser plus de produits, mais elle peut toucher les hommes qui portent des casquettes, des chapeaux, des bonnets ou des bandanas serrés.

Si vous portez beaucoup de casquettes de baseball, de bonnets tricotés ou des snapbacks , vous ne souffrirez probablement pas d'alopécie de traction. Les chapeaux typiques n'exercent pas une pression suffisante sur vos cheveux pour les arracher. Pour provoquer une alopécie de traction, il faudrait que votre casquette soit si serrée que vous ne puissiez pas la porter.

Même si vous ne souffrez pas d'alopécie de traction, les chapeaux peuvent contribuer à la perte de cheveux, mais seulement de façon limitée. Lorsque vous mettez et enlevez un chapeau, vous pouvez frotter et arracher des cheveux de votre tête. Si les follicules de ces cheveux sont affaiblis par la DHT, ils peuvent avoir du mal à produire un autre cheveu.

On peut dire la même chose de tout type de frottement sur votre tête.

Un savonnage vigoureux sous la douche, le séchage avec une serviette, et même une caresse (amicale ou autre) de la part d'un être cher peuvent détacher des cheveux et accélérer votre perte de cheveux si vous êtes déjà prédisposé à celle-ci.

4. Alors pourquoi devenez-vous chauve ?

Il est tentant d'attribuer la perte de cheveux à quelque chose de simple et de facile à changer. En vérité, ce serait formidable si les seules casquettes étaient la cause de la chute de cheveux. Nous pourrions résoudre le problème en ne les portant tout simplement plus.

Malheureusement, ce n'est pas si simple. Nous connaissons assez bien les raisons pour lesquelles les hommes deviennent chauves, et cela n'a rien à voir avec les chapeaux, les casquettes ou les bonnets.

La calvitie masculine est d'origine génétique et hormonale. Vos gènes déterminent si la dihydrotestostérone (DHT) se lie à vos follicules. Si la DHT peut se fixer, les follicules concernés finiront par ne plus produire de cheveux et par disparaître.

Certains facteurs liés au mode de vie peuvent aggraver la chute des cheveux ou la déclencher plus tôt. Il est donc important d'apporter quelques changements à votre mode de vie pour protéger vos cheveux, mais, en règle générale, vous pouvez principalement imputer votre chute de cheveux à vos gènes.

Vous ne pouvez pas changer vos gènes, mais vous pouvez traiter les effets de vos gènes. Ainsi, si vous ne pouvez pas réduire de manière sûre la DHT dans votre corps, vous pouvez l'empêcher de se fixer sur vos follicules.

Il existe des traitements contre la chute des cheveux qui fonctionnent ; vous avez simplement besoin d'un programme de traitement qui s'appuie sur la science, et non sur des mythes dépassés.

Pour en savoir plus sur la calvitie masculine, retrouvez notre article Calvitie masculine : symptômes, causes et traitements .

Nos produits coiffants naturels.
Pommade Coiffante - Sapiens

Économisez 50%

Pommade Coiffante
11,90 €

Ajouter

Cire Coiffante  Sapiens

Économisez 50%

Cire Coiffante
11,90 €

Ajouter

Spray Eau de Mer - Sapiens

Économisez 50%

Spray Eau de Mer
16,90 €

Ajouter

Crème Boucles - Sapiens

Économisez 50%

Crème Boucles
14,90 €

Ajouter

Pommade + Spray Coiffant - Sapiens

Économisez 50%

Pommade + Spray Coiffant
25,90 € 28,80 €

Ajouter